Assurance vie : que sont les fonds à gestion "profilée" ?

02/10/2018

En matière d'assurance vie, différentes options de gestion s'offrent au souscripteur. Pour celui qui préfère s'appuyer entièrement sur l'expérience et le savoir-faire du conseiller, les fonds à gestion profilée sont une option des plus intéressantes. Mais non dénuée de risque pour autant. Que sont les fonds à gestion profilée ? Quelles sont les différences avec les autres types de fonds ? Quels sont les avantages et les risques à prendre en compte ?

 

Les fonds à gestion profilée s'adaptent au profil de l'épargnant

 

Un contrat d'assurance vie fonctionnant sur le principe des fonds à gestion profilée se base sur le profil du souscripteur, plus ou moins enclin au risque. Le souscripteur confie l'intégralité de la gestion de son placement au conseiller après avoir préalablement défini la manière dont il souhaite investir, sur des supports plus ou moins risqués, en fonction de ses besoins et de ses attentes en termes de rentabilité. Dès lors que la feuille de route est tracée, le souscripteur ne s'occupe plus de quoi que ce soit. C'est le conseiller qui se charge de gérer les fonds en fonction du profil du souscripteur : « prudent », « équilibré », dynamique » ou « offensif ». Le conseiller procède à des arbitrages entre différents supports financiers : monétaires, obligataires, actions, immobilier... Le souscripteur n'a plus aucune initiative à prendre. Le conseiller gère l'intégralité de l'opération de placement, généralement en ventilant le capital sur des fonds en euros et sur des unités de compte. L'avantage de la gestion profilée est la facilité et la simplicité de l'opération pour l'épargnant. Les risques sont en contrepartie bien réels puisque les arbitrages entre les différents supports sont procédés par le gérant du portefeuille selon les analyses financières qui lui parviennent. Mais par nature, cette méthode de gestion est risquée car elle s'appuie sur une ventilation de l'investissement entre des supports qui garantissent le capital et d'autres qui ne le garantissent pas.

 

Les contreparties à prendre en compte

 

Si la simplicité des fonds à gestion profilée est un vrai point fort, des inconvénients sont toutefois à prendre en considération. Outre le risque plus ou moins important qui pèse sur le capital, les coûts de la gestion profilée ne sont pas négligeables. En moyenne, cette option de gestion est facturée de 20 % à 30 % plus cher que les autres modes de gestion, et à cela s'ajoute jusqu'à 2,50 % de commission annuelle. Aussi, le niveau de rentabilité escomptée n'est pas nécessairement atteint. C'est le principe même des placements réalisés sur les marchés boursiers. D'autant que selon les compagnies, le portefeuille d'un profil « équilibré » est composé de 30% à 40% d'actions tandis que pour d'autres ce profil est qualifié de « prudent ». Des désaccords majeurs entre l'épargnant et le conseiller peuvent en découler. Enfin, le manque de souplesse ne doit pas être occulté. Car la stratégie définie en amont du lancement de l'opération ne peut être changée par la suite ; ce qui peut faire peser un risque important sur le capital en cas notamment de repli de la Bourse.Les fonds à gestion profilée offrent comme intérêt de bénéficier du savoir-faire du conseiller mais l'opération est loin d'être dénuée de risque.

 

Plus d'informations...

 

Please reload

Suivez l'actualité de notre blog sur Linkedin

Posts Récents
Please reload

Abonnez vous à notre newsletter et bénéficiez des 5 conseils GRATUITS pour optimiser votre gestion de patrimoine !

Le Pire Ennemi de vos Impôts
06 50 63 80 23
information@lpei.fr
  • Blanc Icône Instagram
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon