Epargne : quelle somme mettre de côté par mois ?

iStock.com - kwanchaichaiudom

 

Il n'est pas besoin d'avoir un projet immobilier ou l'intention d'acheter une nouvelle voiture pour mettre de l'argent de côté. Disposer d'une épargne de précaution est également important pour parer à toute dépense imprévue. Si les Français épargnent en moyenne 16% de leurs revenus, la somme que l'on peut mettre de côté dépend de bien des critères, et notamment de son "reste à vivre" chaque mois. Explications. 

 

Une épargne de précaution

 

Selon l'association Crésus qui vient en aide aux personnes en difficulté financière, 2% des ménages qu'elle épaule sont au RSA (Revenu de Solidarité Active) et 11% touchent plus de 3 500€ par mois. La difficulté à gérer son budget affecte donc bien toutes les franges de la population. Pour éviter de se retrouver acculé après une simple panne de lave-linge et être obligé de contracter un crédit à la consommation avec des taux d'intérêt disproportionnés, il convient donc de se constituer une épargne de précaution. Ce petit "matelas" servira à répondre aux imprévus de la vie, et à ne pas tomber dans la spirale infernale du surendettement. La somme à mettre de côté dépendra bien entendu de ses capacités d'épargne mais il est recommandé de disposer de 3 à 6 mois de salaire pour se prémunir des aléas de la vie.

 

Une épargne proportionnelle à son salaire

 

Si la France est l'un des pays au monde où le taux d'épargne est le plus haut, juste derrière l'Allemagne, cet effort n'est pas simple pour tous. Mettre ainsi 16% de son argent de côté tous les mois est même tout simplement impossible pour certains. C'est pourquoi il convient d'épargner en fonction de ses capacités financières. Pour les très bas salaires (inférieurs à 1 000€), épargner 5% tous les mois représentera déjà un effort mais permettra de se constituer un petit pécule de 600€ par an, bien utile en cas de coup dur. Les ménages gagnant entre 1 000 et 1 500€ par mois pourront sans se mettre en difficulté économiser entre 10 et 15% de leurs revenus. Ce pourcentage pourra s'élever à 20% pour des revenus situés autour de 2 000€ et 35% à partir de 3 000€.  Ces chiffres sont évidemment à évaluer en fonction de ses frais fixes (loyer, gaz, téléphone, etc.) et des éventuels crédits contractés. 

 

Une épargne automatisée et disponible

 

Pour ne pas vous mettre vous-même en difficulté en épargnant chaque mois, vous pouvez décider d'opter pour un système automatisé. Proposé par de nombreuses banques, ce système ne met votre épargne de côté qu'à partir d'une certaine somme restant sur votre compte. Vous pouvez ainsi décider que 200€ seront mis de côté si votre compte courant est créditeur de 1 500€ le 30 du mois. Si vous avez dépensé davantage au mois de mai et qu'il ne vous reste que 500€ pour finir le mois, l'argent ne sera pas déplacé. Quel que soit le support sur lequel vous épargnez, il faudra bien entendu que cet argent reste disponible, et que vous puissiez en disposer rapidement et sans frais. Vous le placerez donc sur un compte bancaire, ou mieux encore sur un livret d'épargne qui vous rapportera quand même un petit peu d'argent. 

 

Trucs et astuces

 

Attention à ne pas confondre épargne de précaution et épargne en vue d'un projet. Si vous souhaitez acheter une maison par exemple, faites en sorte de ne pas assécher votre épargne pour constituer votre apport personnel. 

 

Plus d'informations...

 

 

Please reload

Suivez l'actualité de notre blog sur Linkedin

Posts Récents
Please reload

Abonnez vous à notre newsletter et bénéficiez des 5 conseils GRATUITS pour optimiser votre gestion de patrimoine !

Le Pire Ennemi de vos Impôts
06 50 63 80 23
information@lpei.fr
  • Blanc Icône Instagram
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon