L'accès au crédit immobilier plus cher pour les femmes que pour les hommes...

 

© fullempty/shutterstock

 

 

Au nom de l’égalité des sexes, la Cours de justice européenne a fait interdire les différences de primes d’assurances entre hommes et femmes depuis 2012. Mais comme les inégalités de revenus demeurent, emprunter pour un achat immobilier est globalement plus coûteux pour une femme.

 

Il arrive que les intentions louables d’égalité des sexes finissent par creuser les disparités. C’est ce qui passe du côté de l’assurance emprunteur et du crédit immobilier, à en croire une étude du spécialiste de l’assurance emprunteur Magnolia. Dans ce domaine, les femmes payaient traditionnellement des primes plus faibles que les hommes, du fait de leur espérance de vie supérieure et de profils globalement moins à risque. Mais depuis le 21 décembre 2012, en vertu d’un principe d’égalité, cette différence ne peut plus avoir cours.

 

Mais loin de rapprocher les hommes des femmes, ce mouvement a creusé l’écart. Magnolia note ainsi qu’en 2018, ses souscripteurs étaient globalement à 56% des hommes et même à 68% quand les dossiers concernent des emprunteurs seuls. En effet, il reste une disparité majeure entre hommes et femmes: le salaire. Dans la mesure où les femmes gagnent 17% de moins que leurs homologues masculins en équivalent temps plein et encore 8% de moins à caractéristiques professionnelles comparables, les dossiers s’en ressentent.

 

Différences de statut

 

La société d’assurance-emprunteur relève ainsi que le montant moyen emprunté par un homme seul est de 174.337 € pour un homme contre 156.674 € pour une femme, soit 11% de moins. Perdantes sur toute la ligne, les femmes seules décrochent globalement de moins bons taux d’assurance (0,172% contre 0,16% pour les hommes) et versent donc des primes plus élevées (4931 € contre 4589 €) tout en étalant leur crédit sur une plus longue période (211 mois contre 190). Des différences qui s’expliquent par les revenus mais aussi les statuts: l’assureur explique que 20% des hommes empruntant seul sont cadres contre seulement 14,7% des femmes, or ce statut offre un tarif moins élevé. Et sur la base de ces dossiers, les différences se poursuivent jusque dans les taux de crédit obtenu: 1,6% pour un homme seul, contre 1,76% en moyenne pour une femme seule.

 

Note de LPEI : Nous n'avons jamais perçu de telles différences dans notre clientèle... peut-être avons nous la chance d'avoir des partenaires débarassés de tout à priori sexiste... vous cherchez un financement, quel que soit votre sexe, vous trouverez le meilleur taux chez LPEI

 

Discutons en ensemble...

 

Please reload

Suivez l'actualité de notre blog sur Linkedin

Posts Récents
Please reload

Abonnez vous à notre newsletter et bénéficiez des 5 conseils GRATUITS pour optimiser votre gestion de patrimoine !

Le Pire Ennemi de vos Impôts
55, avenue Marceau
75116 Paris
06 50 63 80 23
information@lpei.fr
  • Blanc Icône Instagram
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon